dimanche 10 janvier 2010

Epiphanie ambrée



En cette période d'épiphanie, de bonne galette, de fèves et de couronnes, j'ai cherché dans mon stock de petites formules de parfums si je n'avais pas quelque chose avec de l'encens et de la myrrhe. Un clin d'œil qui n'échappera à personne je pense !

La composition que je présente ici est à classer dans la famille des orientaux ambrés, ce qui tombe bien puisque ce type de parfum, avec des accents chauds et balsamiques est généralement considéré comme hivernal.

La composition s'articule autour de trois thèmes on ne peut plus classiques dans le genre oriental : un thème rose/géranium, un thème patchouli et un thème ambré. C'est cependant le thème ambré qui domine.


L'ambre, pour les parfumeurs, est un accord, une combinaison de matières, basée classiquement sur l'association de résines balsamiques et de matières à l'odeur vanillés (comme la vanilline, l'éthylvanilline ou encore le veratraldéhyde). Parmi les résines utilisées pour l'accord ambré, les plus emblématiques sont le labdanum du ciste et le benjoin.


La formule :

Alcool phényléthylique : 4

Geranium bourbon HE : 3

Patchouli HE : 4

Piconia : 4

Myrrhe HE : 8

Encens oliban HE : 2

Ciste labdanifère HE @20% : 2

Labdanum résinoïde @20% : 2

Iso-E-Super : 10

Méthyl Cedryl Ether (Cedramber) : 2

Clous de girofle HE @20% : 2

Vanilline @50% : 15


Les indications de quantité peuvent être prises comme des gouttes ( Patchouli HE : 4 signifie 4 gouttes d'huile essentielle de patchouli). Après avoir composé le mélange, on ajoute 5ml d'alcool à 90° de pharmacie pour avoir un échantillon.


Quelques commentaires sur la formule :

Le thème rose / géranium : simplement esquissé avec l'alcool phényléthylique (PEA pour les intimes) et le géranium bourbon.

Le thème patchouli : l'essence de patchouli elle-même et du piconia (a.k.a. isolongifolanone)


Les résines :

- Le labdanum, composant emblématique de l'accord ambré, avec deux produits, l'huile essentielle de ciste et le résinoïde de labdanum.

- La myrrhe, à l'odeur de résine amère, un peu médicinale. Pour ma part, je trouve un coté mouillé à la senteur de l'HE de myrrhe, elle m'évoque une odeur de renfermé, de cave humide.

- L'encens oliban, aux accents épicés (poivre), qui rappelle immanquablement l'odeur du mobilier dans une vieille église.


Les bois ambrés synthétiques : l'iso-e-super et le cedramber

Ce sont les résines, les bois ambrés et la vanilline qui concourent au thème ambré qui domine la composition.

Et comme par hasard, l'échantillon final possède une sympathique couleur... ambrée ; un ambré foncé qui tire vers le rouge (le résinoïde de labdanum est sans doute le principal responsable de cette coloration). L'inconvénient est que le jus risque de tacher les tissus clairs.


Illustration : L'adoration des rois mages, chapiteau sculpté de la cathédrale d'Autun.

12 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour LeGnou!

    Je viens seulement de lire votre réponse maintenant (cf commentaire sur votre conte parfumé). Dommage que vous n'ayez pas d'autre conte parfumé à votre actif! J'aurais tant souhaité en lire plus!

    Je n'ai jamais créé de parfum (ou plutôt si mais en tant que simple amatrice lors d'atelier découverte). Cependant, votre composition m'intrigue. Vous donnez des ordres de quantités dans vos formules... Vous invitez-nous à les reproduire? En tout cas, j'aimerais bien sentir votre composition!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Passionez

    C'est vrai que j'ai pris le parti avec ce blog de communiquer mes expériences parfumesques en publiant mes petites formules (qui sont très "amateur").
    C'est un peu comme les blogueurs sur la cuisine qui communiquent leur recette, à la grande différence que les matières premières de parfumerie ne se trouvent pas chez l'épicier du coin !
    Si vous voulez sentir cette composition, je peux vous en envoyer un petit échantillon, laissez-moi votre adresse par e-mail.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Le Gnou,

    Je vous ai écrit un mail avec mes coordonnés. Je vous remercie de votre offre de m'envoyer un échantillon et suis impatiente de découvrir votre composition olfactive.

    J'ai décidé de me lancer dans l'aventure bloggeuse et viens de commencer un blog dédié au parfum.

    Je n'en suis qu'aux balbutiements, donc tout conseil, suggestion et/ou commentaire sont les bienvenus...

    Si vous souhaitez jeter un coup d'oeil, voici le lien: http://passionez.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  5. Je vous remercie infiniment Le Gnou,
    Vous m'avez rappelé qu'en parfumerie il suffit de peu pour faire beaucoup, étant étudiant en parfumerie il est vrai que je connais pas mal les matières premières mais je ne connais pas les lieux d'achat, vous serez t il possible de me dire où vous les procurez vous?
    Merci d'avance et continuez c'est du très beau travail!!!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Boolala

    Merci pour vos encouragements !

    C'est vrai que mes formules sont plutôt simples, pour ne pas dire simplistes ; je crois qu'il faut avoir beaucoup d'expérience en parfumerie pour commencer à aligner des dizaines de MP dans une formule et avoir un résultat cohérent.

    En ce qui concerne votre question sur les fournisseurs de matières premières :

    Pour les matières naturelles (huiles essentielles, absolus...), je me fourni par la filière "aromathéraphie", dans des boutiques en ligne ou des boutiques "réelles" locales. Ces matières sont relativement faciles à ce procurer en petite quantité (même si ça reste relativement cher).

    Pour les MP synthétiques, je me suis fourni auprès d'une boutique en ligne basée au Pays-Bas : "De Hekserij" ( http://www.hekserij.nl/en/main.htm ). Il suffit d'y envoyer un e-mail (en anglais si possible) pour y passer commande.
    J'ai trouvé une autre boutique en ligne en Allemagne "Omikron" ( http://www.omikron-online.de/ ), il y a quelques matières intéressantes, mais je n'y ai pas encore commandé.
    Ces boutiques en ligne n'ont pas un catalogue énorme, mais cela permet déjà de s'amuser !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Le gnou,
    Merci pour votre réponse, j'ai vu aussi le site perfumersworld.com qui peuvent fournir ces MP mais je trouve leur prix élevés.
    Petite précision sur votre autre article, en général les parfumeurs pèsent leurs essais sur 10g (on divise la formule par 100), pour maximiser l'économie de MP, d'autant plus qu'il s'agit d'essais intermédiaires. Pour les matières présentes en petites quantités on les emploient dilués dans le Dipropylène glycol (et on en tient compte lors de la mise au mille).
    Voila merci encore!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Boolala
    Oui, parmi les fournisseurs online de MP de parfumerie au détail, il y a perfumersworld.com basée en Thailande et aussi perfumersapprentice.com en Californie. Mais avec les fournisseurs extérieurs à l'Union Européenne, il faut penser aux droits de douane !

    Et merci pour vos précisions sur la formulation de parfums.

    RépondreSupprimer
  9. ciao,
    reading this post and thinking about the 3 gifts bringed to the Baby, gold, frankincense and myrrh...
    both frankincense and myrrh are base notes with some link character to middle , expecially myrrh..so,we can imagine gold as somethinmg related to shine, bright, light, bringing energy..why not choose an MP between lemon, bergamot, bitter orange and petit grain, this last one to make a link to the middle note that could be choosed as floral white (jasmine?)(innocence like the baby) to make a little fragrance called "le done"...
    i will try something...what do you think about?
    ciao
    Roberto

    RépondreSupprimer
  10. Ciao Roberto

    Une fragrance sur le thème de l'offrande des Rois Mages, l'idée est intéressante !

    Comment évoquer l'or en parfumerie ? Voilà une question peu évidente. Peut-être le mimosa (acacia decurrens) par analogie de couleur, et qui derrière sa personnalité florale possède une petite nuance métallique grasse. Mais cela reste une interprétation personnelle.

    En ce qui concerne le jasmin, je ne le vois pas si innocent que ça ! Le jasmin a une personnalité charnelle et animale marquée (indol). Classiquement, il est plus dans le registre de la sensualité et de la séduction. La note florale qui évoque la petite enfance et l'innocence, ce serait plutôt le néroli ou une fleur d'oranger légère (pas indolée justement). C'est peut-être une sorte de référence culturelle française d'associer enfance et néroli. Il y a aussi les muscs "blancs et propres" qui peuvent évoquer l'odeur d'un bébé, l'omega pentadecalactone (exaltolide) est pas mal dans le genre.

    Et pour compléter le tableau de la Nativité, pourquoi ne pas évoquer aussi l'étable ? Du foin (coumarine ?), du cuir pour évoquer le boeuf et l'ane (labdanum ?).

    Bon, il ne faut pas oublier qu'il est toujours facile et plaisant de construire une fragrance sur le papier à partir d'analogies et d'évocations olfactives ; lorsqu'il s'agit de passer au flacon, c'est une autre histoire !

    Tiens-moi au courant pour ton projet de fragrance "le done" !

    (Excuse me for not answer you in English, but I think you can read French.)

    RépondreSupprimer
  11. bonjour..
    i read with interest yuor comments pour "le done"..
    yes you are right about the significance of the jasmine in perfumery, but i was thinking mainly at the colour of the flower and the intensity of the odour iwas wondering to give at the fragrance..of course i like neroli, white same way, but for me is on a greenish note, plus not so persistent as jasmine...so, on the theme of innocence maybe i have tothink something else..;-).
    i like the mimosa for gold, but again green..(for me..maybe it is "my" sinestesia LOL..an accord to get it more yellow?
    let's try to build up something easy, 4-5 components..coumarine or tonka to sweet up the frankincense could be a possibility..
    let's go!!!!!
    ciao
    Roberto
    PS, French is ok for me for reading..

    RépondreSupprimer
  12. Ciao Roberto

    Concernant le jasmin, il est peut-être possible de bricoler un jasmin léger et innocent, sans indole : hedione (beaucoup) + acétate de benzyle + linalool + alpha amyl cinnamaldehyde + salicylate de benzyle (pour la tenue)...
    J'ai quelques doutes sur la combinaison myrrhe + coumarine : on risque d'obtenir un effet tabac amer, avec un aspect réglisse, il faudrait tester !
    Halala ! ce n'est pas facile la parfumerie ;-)

    RépondreSupprimer