dimanche 30 janvier 2011

Un parfum pour pin-up


Depuis quelques semaines, je sèche sur le thème « floral-vert » et je multiplie les formules et les essais sans résultat très satisfaisant.
Pour me sortir de ces petits échecs, j'ai repensé au thème « rose violette » dans lequel j'avais envie de tenter quelque chose. Rapidement, j'ai noté un brouillon de formule, dans laquelle j'ai greffé une senteur fruitée de pêche. Je m'inspire d'un mode de composition typé années 1990, autour d'une « galette » méthyl ionone – iso e super – galaxolide.

L'accord « rose violette » en parfumerie possède un coté rétro tout à fait charmant. Il évoque presque immanquablement des senteurs un peu surannées de cosmétiques, de trousse à maquillages, de rouge à lèvres vintage. Flower by Kenzo est un bon exemple actuel de cet effet.
Par analogie, cet accord « rose violette » m'évoque l'univers pictural à la fois glamour et coquin des pin-up du milieu du vingtième siècle, imaginé par des artistes tels que Alberto Vargas, Gil Elvgren ou Joyce Ballantyne.

C'est parti pour un parfum fruité-floral pour pin-up :

La formule :

Bourgeon de cassis absolu @20% : 4
Gamma undecalactone : 1
Acétate de néryle : 5
Alcool phenyl éthylique : 5
Dorinia SAE : 1
Citronellol : 6
Iso eugénol @20% : 2
Alpha ionone : 3
Alpha iso méthyl ionone : 6
Iso E Super : 12
Galaxolide@50% : 16

La pêche
Bourgeon de cassis absolu
Gamma undecalactone

Le parfum de ce fruit est évoqué avec le gamma-undecalactone (a.k.a aldéhyde C14 « pêche »), un classique utilisé par exemple pour la facette pêche de Mitsouko de Guerlain dès 1919. L'absolu de bourgeon de cassis se combine bien avec le gamma undecalactone, qui seul a un rendu un peu gras et cireux, pour amener un peu de verdeur et de naturel à l'évocation de la senteur de la pêche. Tenace et linéaire, le gamma undecalactone s'exprime pendant tout le développement de la fragrance, alors que le bourgeon de cassis se fait entendre dans les notes de tête.

La rose
Acétate de néryle
Alcool phenyl éthylique
Dorinia SAE
Citronellol
Iso eugenol

L'acétate de néryle me sert ici d'agent de liaison entre le fruité de la pêche et le floral de la rose. Cette molécule possède un caractère rosé frais, mais aussi des éléments fruités, des fragments de poire et de framboise.

Le cœur de la rose est simplement évoqué par le citronellol (facette fraîche, citrus de la rose), l'alcool phenyl éthylique (facette miellée, un peu « rose séchée ») et la puissante base rose de Firminich, Dorinia SAE.

Un peu d'iso-eugénol (qui évoque le clou de girofle en plus floral) vient donner la pointe épicée du parfum des roses rouges.

La violette
Alpha ionone
Méthyl ionone
Là encore, c'est du simple et du classique. L'alpha ionone est une molécule qui possède une odeur douce et chaude de violette, mais qui est aussi souvent utilisée dans les reconstitutions du parfum des roses, pour amener une dimension velouté et sombre.
Le méthyl ionone, dispose également de ce caractère violette, mais avec une personnalité plus boisée. Cette matière, très utilisée, a souvent une fonction de liant entre les notes florales et les notes boisées d'une composition.

Matières de soutien
Iso E Super
Galaxolide

Ces deux matières, « structurants »très en vogue dans la parfumerie des années 1990, servent de faire valoir aux autres notes de la composition, apportant de la rondeur et de la tenue.

L'Iso E super est classé dans les bois synthétique, son odeur calme peut évoquer des aspects du cèdre, de l'ambre et même de l'iris.
Le Galaxolide fait partie de ces « muscs blancs » aux senteurs rondes, propres et tenaces. Il se distingue par une facette fruitée de mûre.

La fragrance :
Elle s'ouvre sur une pêche très fruitée (par l'effet de l'absolu de bourgeon de cassis), et reste assez fraîche dans son départ (citronellol, acétate de néryle). Puis elle se réchauffe sur le thème de cœur « rose violette » cosmétique et rétro qui rend une impression presque poudrée (bien qu'il n'y ait pas de composant spécifiquement poudré) avec toujours le leitmotiv pêche. La formule simple et concise s'avère efficace, même si il ne faut pas en attendre beaucoup de complexité. Pour aller plus loin, on pourrait imaginer y ajouter le pétillement épicé du poivre rose en tête, ou peut-être une pointe de vanille en fond... 

Illustration : Darlene par Gil Elvgren

12 commentaires:

  1. Je ne supporte pas la pêche dans le parfum, il ne s'agit pas de la pêche fruit que j'aime à l'odeur et au goût. Seulement dans les parfums, à la place de la pêche je sens quelque chose de chimique, comme un médicament, révulsif. Depuis longtemps je me demande pourquoi, peut-être il s'agit du cassis ? Je ne savais pas que l'on associe ces deux senteurs pour obtenir "la pêche" ? Est-ce systématique ? Si vous avez une idée je serais ravie.
    Dommage, votre parfum n'est pas pour une pin-up comme moi. :)

    RépondreSupprimer
  2. ...Tout comme Vinou, la note pêche a tendace à me déplaire. (Même dans Mitsouko!)
    Par contre, j'ai un faible pour les accords rose/violette surtout lorsqu'ils sont finement poudrés...
    Et, c'est très juste, rien de tel que cet accord rose/violette pour symboliser olfactivement la Pin-Up!
    Peut-être as-tu choisi la pêche pour accentuer l'effet "peau nue" "peau de pêche"!
    En tout cas bravo pour le billet ET pour le choix de la Pin-Up d'Elvgren, qui est...à tomber! Qu'elle est BELLE!

    RépondreSupprimer
  3. Une ponte de vanille en fond, oui, ça me semble classique mais (presque) incontournable; et puis, Mmmm ! Cette description me ravit !

    RépondreSupprimer
  4. La matière "pêche" de référence en parfumerie, le gamma-undecalactone (la pêche de Mitsouko) a des aspects un peu curieux. Même si l'on y reconnaît l'arôme de la pêche, il y a un effet un peu gras, voire un coté salé (c'est sans doute assez subjectif). c'est un peu une pêche de charcutier en somme !
    Pour répondre à vinou, l'accord bourgeon de cassis et undecalactone est connu pour obtenir une pêche plus naturelle, mais je ne saurai dire si il est très utilisé, je ne pense pas qu'il soit systématique. Les parfumeurs associent aussi l'undecalactone avec le cétone framboise (ou frambinone) pour obtenir une pêche bien fruitée.
    J'aurai tendance à dire que la pêche qui déplaît à certaines dans les parfums est ... l'undecalactone lui-même, mais ce n'est qu'une hypothèse.
    Jeeks, l'association d'idée entre le teint de pêche de ces pin-up et l'odeur du fruit m'a en effet traversé l'esprit. C'est vrai qu'elle sont belles ces pin-up, mais les artistes qui les dessinaient prenaient de subtiles libertés avec les canons de l'anatomie : jambes allongées, poitrine rebondie, rapport taille-hanche irréel ... Finalement, c'était l'équivalent de la retouche photoshop dans les photos de charme actuelles.

    RépondreSupprimer
  5. Un parfum gourmand j'ai l'impression. Ca donne envie de traverser l'écran pour venir le sentir!

    RépondreSupprimer
  6. Moi je vote poivre rose !

    En tous cas pour ma part je la trouve bien appétissante cette pin-up et pas artificielle.
    (Non ce n'est pas mon esprit de contradiction c'est juste mon avis :p)

    Ce sont plutôt les mannequins modernes qui font retouchées je trouve, et même sans photoshop !
    Même en chaire et en os (enfin surtout en os...), c'est le côté charnu qui leur manque et les jambes trop allongées, elles sont choisies pour !

    Vive le rétro en parfumerie et ... en dames ! :D

    RépondreSupprimer
  7. Merci Le Gnou pour ton explication, la démarche prochaine alors: se procurer de cet undecalactone.
    Cela m'a pris beaucoup de temps pour savoir qu'il s'agissait de la pêche, pour une simple raison: ce que je sentais en aucune manière ne me rappelait pas ce fruit. Le pire était et est toujours Yvresse !

    RépondreSupprimer
  8. Cela fait un moment que je ne suis pas venue vous rendre visite mais je me promets de rattraper mon retard ...

    Le parfums "salade de fruits" (je sais que ce n'est pas le cas ici) me sont insupportables !

    Merci encore pour votre blog.

    RépondreSupprimer
  9. salut a tous,merci et bravo pour cette pinup que tu as su embaumer mr Gnou, j'en perçois le parfum..J'imagine cependant ta formule tenant davantage du floral fruite, a facette poudree due a l'apport de la famille ionone,car mon drole de nez est difficilement dans le vert sans l'apport du galbanum et de la jacinthe,cliche a part.Il est vrai que j'ai un grand faible pour le galbanum .

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Irène, merci de votre visite. Cette fragrance est très fruitée en tête, mais évolue sur du floral-cosmétique-poudrée très peu calorique.

    Bonjour Jean,
    Tout à fait, c'est un floral fruité poudré, pas un floral vert.
    Je parle de floral vert au début de mon article, car je travaillais sur ce thème mais j'ai composé celui-ci pour me changer les idées.

    RépondreSupprimer
  11. Sorry, je m'en suis rendu compte aussi en relisant l'article trop hâtivement interprété,mais j'en profite ici pour te relancer sur le thème floral vert qui vraiment en vaut la peine, puisse la belle robe verte d'un n.19 ou d'un Cristalle t'inspirer.Saludos.

    RépondreSupprimer
  12. Je cherche liaison du metyl Ionone et (secret parfum rare gardé a basse temperature depuis des année)pourrais t'on trouver une sytèse touchant a la fois le naturel (bio) ou autres.J'ai en ma possession deux parfum antique atipique aux méme nuance je travaille sur la synthese.Je reviendrai dans les parages.Suis chercheur en parfumerie (royale collection 63000 fioles deja étudié) Au quatar.Meci

    RépondreSupprimer