lundi 4 juillet 2011

Il est frais mon vétiver, il est frais !


Dans la famille des bois, le vétiver possède ce statut de vedette de la parfumerie ; à l'instar du santal, du patchouli et du cèdre, il a l'habitude des premiers rôles.
Le vétiver ( Chrysopogon zizanioides ) est une plante tropicale de la famille des graminées. Ce sont les racines de la plante qui sont distillées pour obtenir l'essence de vétiver utilisée en parfumerie. Le vétiver est aussi beaucoup cultivé dans les régions tropicales comme moyen de lutte contre l'érosion des sols, du fait de sa capacité à stabiliser les terrains par ses profondes racines verticales.

Le profil olfactif de l'essence de vétiver est riche et complexe : elle m'évoquer des odeurs d'eau de cuisson d'asperges, de beurre d'arachide et de cendrier sale : curieux mélange ! Mais la facette de l'essence de vétiver qui inspire souvent les parfumeurs, c'est son coté zeste de pamplemousse, qui lui permet de bien s'accorder avec les thèmes hespéridés.

Curieusement, le vétiver était une matière qui me résistait ; à plusieurs reprises j'avais tenté de composer un « soliflore » vétiver, mais sans parvenir à un résultat réellement satisfaisant. C'est en essayant de composer sur un thème classique masculin d' « hespéridé-boisé » que j'ai concocté une formule qui rendait un effet vétiver ... sans contenir la moindre goutte d'essence de vétiver ! En retravaillant cette formule et en y introduisant de la véritable essence de vétiver, j'ai obtenu un petit « vétiver frais » sans prétention mais bien sympathique.

La formule

Aldéhyde C11 enic (undecanal ) @10% : 1
Petit grain citronnier HE : 1
Orange douce HE : 4
Stemone @20% : 3
Bourgeon de cassis absolue @20% : 3
Beta-naphthyl methyl ketone (oranger crystals) @20% : 4
Vétiver Java HE : 2
Cedryl methyl ether (Cedramber) : 4
Kephalis : 6
Iso E super : 8
Mousse de chêne absolue @10% : 8

La formule est compacte, elle est basée sur le traditionnel accord hespéridé-pamplemousse et vétiver-boisé.

Le thème hespéridé-pamplemousse

Aldéhyde C11 enic
Petit grain citronnier HE
Orange douce HE
Stemone
Bourgeon de cassis absolue
Beta-naphthyl methyl ketone

Une illusion de pamplemousse est obtenue par la combinaison de l'essence d'orange, de l'absolue de bourgeon de cassis et de la stemone. L'absolue de bourgeon de cassis possède une petite note soufrée que l'on retrouve dans l'odeur de la pelure des pamplemousses. La stemone est une matière de synthèse qui présente une odeur verte intense qui rappelle la feuille de figuier, mais elle s'accorde bien à la dimension « pamplemousse » apportant un semblant d'amertume.
Le petit grain citronnier apporte une touche... citronnée (on s'en doute) et le beta-naphthyl methyl ketone (odeur d'orange florale et poudrée) prolonge le thème hespéridé dans les notes de fond.
L'aldéhyde C11 enic renforce la petite facette aldéhydée des zestes d'agrumes.

Le thème vétiver-boisé

Vétiver Java HE
Cedryl methyl ether
Kephalis
Iso E super
Mousse de chêne absolue

Le vétiver de java (au profil particulièrement fumé-vieux cendrier) est accompagné de quelques bois synthétiques :
  • Le cedryl methyl ether : note sèche de cèdre et d'ambre gris
  • Le kephalis : note boisée chaude, acajou, tabac miellé.
  • L'Iso-E-super : bois « transparent », cèdre, légèrement iris/violette.
Un peu de mousse de chêne vient compléter le tableau.

La fragrance

Le vétiver, en tant que thème central, est classiquement abordé de deux façons en parfumerie. Soit c'est sa facette sombre, froide, fumée qui est mise en valeur, soit son coté lumineux et fruité. Ma composition est clairement de la deuxième sorte, c'est un vétiver frais, conventionnellement masculin. La fragrance ne présente pas une grande complexité, elle est assez linéaire sur son accord « pamplemousse- vétiver ». Mais après ce sympathique « vétiver frais », il me reste toujours le thème de « vétiver sombre » qui me résiste.


Illustration : Transport de racines de vétiver en Inde,
photo de Christopher McMahon et Manoj Avasthi , source : whitelotus.smugmug.com