dimanche 12 juillet 2009

Premier message !



Depuis quelques mois, je me suis lancé dans un loisir créatif absolument passionnant : la création de parfums !


J'inaugure donc ce blog pour communiquer et échanger sur ce sujet.


Il faut dire que je me sens assez isolé en tant que parfumeur du dimanche. Il semblerai que ce loisir soit assez peu répandu en France ou sur les territoires francophones ; ce qui est paradoxal, la France étant LE pays du parfum !

Il existe une communauté anglophone de hobby perfumers qui échangent sur le net, peut-être que les anglo-saxons ont une approche plus « do it yourself » en matière de parfumerie que mes compatriotes. En tout cas, si des parfumeurs du dimanche passent par ici qu'ils n'hésitent pas à se manifester !

Dans ce blog, je compte communiquer sur mes « expérimentations » en parfumerie, sur les matières premières odorantes et sur mes expériences et sensations olfactives de la vie courante et tout autres sujets en relation avec l'univers des senteurs. En revanche je ne pense pas me lancer dans la « review » (ou la critique) de parfums commerciaux ; il y a déjà de nombreux blogs qui le font avec beaucoup de talent et de passion.


En guise de conclusion, une petite explication à propos le titre de ce blog « Coumarine & Petitgrain ».

La coumarine est une matière première odorante de synthèse, son odeur est douce, elle peut rappeler le parfum du foin coupé, du tabac blond avec un aspect amandé. La coumarine est le principe odorant de la fève tonka, fruit d'un arbre sud-américain au nom vernaculaire de « Kumaru ». Cette matière est entrée dans l'histoire de la parfumerie avec la composition Fougère Royale de la maison Houbigant en 1882, et un peu plus tard avec Jicky de Guerlain (1889). Elle est depuis largement utilisée dans la composition des parfums commerciaux.

Petitgrain désigne l'huile essentielle tirée de la distillation à la vapeur des feuilles et petits branchages de différentes espèces d'arbres à agrume. C'est le petitgrain bigarade, provenant du bigaradier (citrus aurantium) qui est le plus connu. Mais il existe également des petitgrains citronnier, clémentinier, mandarinier, etc. Le nom viendrait du fait que les producteurs avaient l'habitude de distiller les branches avec les fruits à peine formés, semblables à des « petits grains ».

J'ai choisi le nom de ses deux produits pour le titre de mon blog pour la bonne raison que je trouve qu'ils sonnent bien, ils ont une phonétique sympathique. Ce pourrait être les noms des héros d'un ouvrage de littérature enfantine : « Les aventures extraordinaires de Coumarine et Petitgrain ».


Bienvenue sur Coumarine & Petitgrain !



2 commentaires:

  1. Je ne peux m'empêcher de dire... pas forcément synthétique la coumarine, en effet il y a la fève tonka et le foin que vous évoquez, l'aspérule odorante et le mélilot (par exemple) qui en contiennent beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. (Re)-bonjour,

    La création de parfum est également un domaine qui m'a toujours attiré, et je viens de me lancer dans quelques petites expériences d'alchimiste (c'est moi qui vous ai contacté au sujet d'une eau de Cologne customisée). Je me pose aujourd'hui la question suivante : comment faire pour partager nos expériences de façon plus complète ? Par MP, forum ? Grand débutant, mais de formation scientifique à la base, je me pose tant de questions et je ne sais où les poser (vous avez déjà eu la gentillesse de me répondre, mais je ne vais pas abuser de votre temps). Où trouver un espace, si possible francophone, pour faire plus que discuter d'huiles essentielles, mais pour passer à un niveau semi-professionnel où l'on parle aussi des produits chimiques de synthèse ? Merci pour votre réponse, et bravo pour ce blog original et fort bien rédigé.

    RépondreSupprimer