samedi 8 janvier 2011

Une matière : l'héliotropine


L'héliotropine, qui se présente sous la forme d'une poudre cristalline, a été synthétisée dès 1869. Son odeur douce et poudrée, quelque part entre la vanille et l'amande, en fait une matière de choix dans la palette du parfumeur.

Descripteurs conventionnels :
Amande, vanille, floral doux, poudré, crémeux, nuances de cerise et d'anis.

Descripteurs personnels :
l'aspect amandé de l'héliotropine n'est pas sans m'évoquer ce monument de la mémoire olfactive collective des ex-écoliers français : la fameuse colle Cléopâtre.
Des générations d'écoliers ont effectivement développé une quasi addiction à l'odeur d'amande de cette colle blanche en petit pot. Certains avouent même en avoir régulièrement mangé tellement son odeur est appétissante (fort heureusement, cette colle à base d'amidon n'est pas toxique, d'où son utilisation dans les petites classes). L'idée de parfumer une simple colle peut sembler incongrue au premier abord, mais il faut avouer qu'au final, c'était une idée de génie qui a contribué à la renommée et à la pérennité de la marque depuis sa création dans les années 1930.

L'héliotropine peut avoir de nombreuses applications en parfumerie. Son coté floral un peu cotonneux lui permet d'entrer dans la reconstitution olfactive de certaines fleurs : mimosa, lilas, héliotrope, fleurs exotiques. La molécule peut aussi être mise à contribution pour modifier des accords de vanille ou de fève tonka dans les fragrances de type oriental, féminines ou masculines. Elle peut aussi participer à des accords gourmands par sa facette amandée, et également suggérer des accents cosmétiques poudrés et moelleux. 

Du fait de ce caractère versatile, les parfums comportant une note d'héliotropine sont innombrables, pour en citer quelques exemples : Après l'Ondée (1906, Guerlain), Louve (2007,Serge Lutens), Beige (2009, Chanel), Do Ré (2008, Réminiscence), Dans Tes Bras (2008, Frédéric Malle), Old Spice (eau de toilette masculine populaire aux USA, créée en 1937),...

Pourtant cette sympathique molécule odorante possède une face cachée plutôt sulfureuse (au sens figuré bien sûr). En effet, la détention et le commerce de l'héliotropine sont assujettis à un agrément en bonne et due forme du ministère de l'industrie. Les entreprises et les laboratoires utilisant de l'héliotropine doivent mettre en place des procédures strictes en vue d'assurer la traçabilité et la sureté de son utilisation, procédures susceptibles d'être contrôlées à tout moment par les autorités de l'État.
Mais pour quelles raisons l'héliotropine fait-elle l'objet d'une telle surveillance ?
Il s'avère que l'héliotropine peut être utilisée, par des laboratoires clandestins, comme matière première pour la synthèse chimique de la MDA (méthylènedioxyamphétamine), une drogue psychotrope prohibée, vendue comme ecstasy. L'héliotropine, sous son synonyme pipéronal, figure donc en bonne place dans la liste des substances dites « précurseurs » de la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants de 1988, qui engage les états signataires à contrôler son commerce. Autant dire qu'il est illusoire pour un parfumeur amateur de disposer de cette matière ; pour ma part, je possède seulement un petit échantillon de quelques millilitres dilué à 10%.

9 commentaires:

  1. Bien le bonjour Le Gnou !

    Comme d'habitude c'est très interessant !
    Je voulais savoir si l'héliotropine n'avait pas aussi certaines facettes "lilas", car c'est comme ça que je la reconnais comme par exemple dans Après L'Ondée ou Kiss Me Tender ?

    Merc, Ô parfumeur du dimanche ^^

    Jicky =)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Jicky,

    En fait, l'héliotropine peut effectivement participer à la construction d'accords "lilas", mais en elle-même elle ne m'évoque pas directement le lilas.

    RépondreSupprimer
  3. Super intéressant, LeGnou, merci!
    Comme tous les petits écoliers français, j'ai été fana des petits pots de colle (ça existe encore?), ainsi que totues les gourmandises à base d'amandes: croissants aux amandes, galette des rois, massepain etc. alors comme tout le monde j'adore les parfums qui contienne de l'héliotropine! Mon préféré: "Amour" de Kenzo! Le plus flagrant: "L fleur de corail" de Lolita Lempicka.
    Toujours ravie de lire tes commentaires sur auparfum et ton blog, quand c'est accessible à une néophyte comme moi! Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  4. Toute une génération de petits bambins qui ont suivis des cours sous ecstasy, c'est incroyable... Quelle est pour vous la molécule ou essence ou absolue la plus proche de l'effet Héliotropine ? L' Absolue de Frangipanier peut être ?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour !

    C'est drôle, j'ai vu de la colle Cléopâtre en faisant les courses, et immédiatement c'est son GOUT qui m'est revenu...j'étais shootée dès le CP ! :-)

    Blague à part, l'héliotropine est une matière qui, surdosée, me donne des migraines...ceci sur sa législation expliquerait-il cela ?

    Je reconnais cependant l'apprécier grandement dans Après l'Ondée et la détester au plus haut point dans Teint de Neige...paradoxe, quand tu nous tiens...

    Bonne semaine !
    V.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Clochette,

    Oui, oui, la colle Cléopâtre existe toujours (comme l'indique valdelia), même que le fabricant appelle la version parfumée la "colle souvenir". Une colle qui doit plus servir à se remémorer les émotions de l'enfance qu'à faire du collage.

    Bonjour madiel
    La matière qui se rapproche de l'heliotropine, alors là c'est une colle ! (cléopâtre ;-) ).
    J'ai lu qu'il y en avait naturellement dans la vanille de Tahiti (Vanilla tahitensis) dont on tire un résinoide et une absolue, mais je ne connais pas ces produits.
    L'absolue de frangipanier, je ne connais pas non plus.
    A la limite, je dirai que l'absolu de mimosa se rapproche un peu de l'héliotropine, mais il manque des facettes, en particulier la facette amandée.

    Bonjour valdelia
    Rassurons les perfumistas, l'héliotropine des parfums n'est pas de l'ecstasy ! Il faut des réactions chimiques (ce qui change la nature de la molécule) pour passer de l'héliotropine à l'ecstasy.
    Donc pour tes migraines, ce n'est pas que tu es sous ecstasy à l'insu de ton plein gré ;-)

    RépondreSupprimer
  7. (Je hais blogspot, deux fois que mon commentaire part dans les choux pour des questions de choix de profil qui cafouille...)

    @madiel :
    Huile essentielle d'amande amère (benzaldéhyde)
    + abs vanille et abs de mimosa
    ça pourrait très bien faire illusion.

    RépondreSupprimer
  8. J'oubliais de dire que dans le (vrai) frangipanier je trouve que c'est le salicylate de benzyle qui domine, on pourrait à la rigueur en mettre un peu mais ce ne serait vraiment qu'une des facettes du mélange.

    RépondreSupprimer